Topaze

Page précédentePage précédente

TOPAZE fut créé à Berlin avant d'être interprété par André Lefaur, à Paris, en 1928. La pièce fut dans la foulée présentée à Milan, Copenhague, Belgrade, Prague Amsterdam, Budapest, Odessa, Moscou, Zagreb. Son triomphe à Paris égala celui de Cyrano de Bergerac en 1897.
Comédie en quatre actes.
Première représentation au théâtre des Variétés (1928).

Principaux interprètes à la création

André Lefaur - Topaze
Marcel Vallée - Muche
Pierre Larquey - Tamise
Pauley - Castel Bénac
Jeanne Provost - Suzy Courtois
Liliane Garcin - Ernestine Muche

Résumé

Topaze et son ami Tamise sont tous deux professeurs dans un pensionnat dont le directeur a pour principal souci de ne pas déplaire aux riches parents de ses élèves. Or, c'est précisément la faute que commet Topaze en refusant de mettre une bonne note à un élève qui ne l'a pas méritée.
Il est congédié et se trouve contraint de solliciter des leçons particulières à domicile, ce qui le conduit chez Suzy Courtois, maîtresse d'un homme politique à la moralité douteuse, qui lui propose une place de secrétaire. En dépit de sa naïveté, il ne tarde pas à découvrir la véritable nature des affaires dont s'occupe son employeur et à prendre conscience du rôle d'homme de paille qui lui a été confié. Peu à peu, il réalise des opérations pour son propre compte, à l'insu de son patron qui s'en aperçoit trop tard : Topaze l'a surpassé et évincé par l'ampleur de ses trouvailles. Devenu riche et puissant, Topaze trouvera bien désuète la morale qu'il enseignait. Le brave Tamise, lui-même ébranlé dans ses convictions, sera bien près de basculer à son tour dans l'autre camp.

TOPAZE
..Pour réussir dans la vie, c'est-à-dire pour y occuper une situation qui corresponde à votre mérite, que faut-il faire ?

L'ÉLÈVE TRONCHE, réfléchit fortement.
Il faut faire attention.

TOPAZE
Si vous voulez. Il faut faire...
Attention à quoi ?

L'ÉLÈVE TRONCHE, décisif.
Aux courants d'air.
Toute la classe rit.

TOPAZE, il frappe à petits coups rapides sur son bureau pour rétablir le silence.
Élève Tronche, ce que vous dites n'est pas entièrement absurde, puisque vous répétez un conseil que vous a donné madame votre mère, mais vous ne touchez pas au fond même de la question.
Pour réussir dans la vie, il faut être... Il faut être ?
(L'élève Tronche sue horriblement, plusieurs élèves lèvent le doigt pour répondre en disant : "M'sieur, M'sieur...". Topaze repousse ces avances.)
Laissez répondre celui que j'interroge. Élève Tronche, votre dernière note fut un zéro. Essayez de l'améliorer... Il faut être ho... ho...

Toute la classe attend la réponse de l'élève Tronche.
Topaze se penche vers lui.

L'ÉLÈVE TRONCHE, perdu.
Horrible !
Éclat de rire général accompagné d'une ritournelle de boîte à musique.

TOPAZE, découragé.
Zéro, asseyez-vous. (Il inscrit le zéro.) Il faut être honnête.