Le domaine de l'Etoile

Page précédentePage précédente

"Si Marcel devient fleuriste, moi, je n'ai plus qu'à aller vendre des rascasses !" Raimu

En 1941, Pagnol a interrompu le tournage de "La Prière aux Étoiles", avec Josette Day et Pierre Blanchar.

Il a échappé aux émissaires de Greven et de Gœbbels qui voulaient le compromettre dans la collaboration culturelle et a vendu ses studios à la Gaumont.

Le temps s'étire, et ses relations avec Josette Day, sa compagne d'alors, ne sont pas au beau fixe.
En revenant d'un séjour à Monaco, il découvre, sur la commune de La Gaude, le Domaine de l'Etoile.
Il achète cette propriété et s'aperçoit avec enchantement qu'il vient d'acquérir une exploitation horticole.
Sans doute cette expérience inspirera l'engouement d'Ugolin pour la culture des œillets quelques années plus tard, mais sur le moment Pagnol a vu l'occasion de réengager ses techniciens comme ouvriers agricoles et leur éviter ainsi le départ en Allemagne vers le Service du Travail Obligatoire ! Raimu commentera ainsi la reconversion circonstanciée de Pagnol : "Si Marcel devient fleuriste, moi, je n'ai plus qu'à aller vendre des rascasses !".

Le "Domaine", qui domine les collines et le paysage des hauts de Grasse, restera pendant des années la maison de vacances où toute la famille se réunira dès les beaux jours. Marcel était très fier d'y posséder un olivier qui, racontait-il, datait de la naissance de Jésus-Christ.