"Ca n'avait aucun rapport avec le travail en studio, à Paris. Avant de tourner Angèle, on a vécu dans la colline. Il a fallu d'abord aménager la ferme. Ce n'était pas du montage. Et puis il a fallu aussi faire des routes parce que c'était un endroit isolé. Les catégories de techniciens n'étaient pas aussi définies que maintenant.
On faisait un peu de tout, vous comprenez. Avec Pagnol, il n'y avait pas de script. C'était son frère qui était assistant-metteur en scène, mais il était en même temps directeur de production.
Je faisais la scripte et sur le plateau, je disais : "Partez ! Coupez"."
Suzanne de Troye.

"...Pagnol créait la scène avant. Il créait l'ambiance. Il donnait confiance à chacun. Alors, quand tout était organisé, il pouvait s'absenter et, par le son, il pouvait très bien savoir si tout marchait comme il l'avait voulu. C'était le premier film naturel, le premier film vérité."
Jean Lecoq (Ingénieur du son).

Angèle

Page précédentePage précédente

La production

Producteur : Les Films Marcel Pagnol.
Scénario, dialogues et réalisation : Marcel Pagnol, d'après le roman de Jean Giono "Un des Baumugnes".
Directeur de production : René Pagnol.
Images : Willy Faktorovitch.
Son : Jean Lecocq.
Décors : Marius Brouquier.
Extérieurs : Environs des Camoins.
Montage : Suzanne de Troye et André Robert.
Musique : Vincent Scotto.
Première présentation publique : Marseille, septembre 1934.
Durée : 2 h 13.

Les interprètes

Orane Demazis - Angèle
Henri Poupon - Clarius, son père
Annie Toinon - Philomène, sa mère
Fernandel - Saturnin
Andrex - Louis
Edouard Delmont - Amédée
Jean Servais - Albin
Charles Blavette - Tonin

L'histoire

Angèle, fille d'un fermier aisé, est séduite par un vaurien qui l'entraîne à la ville où il l'oblige à se prostituer. Un valet de ferme, simple d'esprit au cœur d'or, parvient à la ramener au bercail avec son enfant, mais son père la répudie...