"Pagnol était simplement un entraîneur d'hommes, un persuasif. Il disait : "Mes enfants, on va faire ça !", et ce "on va faire ça" était décisif. Aucun de nous n'aurait conçu que "ça" ne se fasse pas. Et on le faisait. C'est ainsi que Pagnol a obtenu des tours de force de ses acteurs et de ses techniciens. Marcel Pagnol a disposé d'une équipe dont aucun cinéaste ne disposera jamais en Europe.
Il serait venu nous réveiller à n'importe quelle heure de la nuit, nous aurions été d'accord. Par exemple, le dimanche on ne travaillait pas. Alors les uns voulaient aller faire une virée, les autres voulaient aller voir tel film au cinéma, et ainsi de suite. Finalement, on se retrouvait au repas et on commençait à manger. Pagnol brillant causeur comme toujours, attaquait un sujet et, quand on regardait l'heure, il était minuit et demi. Cinéma, virée, tout était aux oubliettes. Pourquoi ? Parce que c'était Pagnol le magicien. C'est tout."
Charles Blavette

Jofroi

Page précédentePage précédente

La production

Producteur : Les Auteurs Associés.
Scénario, dialogues et réalisation : Marcel Pagnol, d'après la nouvelle de Jean Giono "Jofroi de la Maussan".
Directeur de production : René Pagnol.
Images : Willy Faktorovitch.
Décors : Jean Bijon.
Son : Pierre Calvet.
Musique : Vincent Scotto.
Montage : Suzanne de Troye et André Robert.
Première présentation publique : Paris, janvier 1934.
Durée : 48 minutes.

Les interprètes

Vincent Scotto - Jofroi
Annie Toinon - Barbe, sa femme
Henri Poupon - Fonse
Odette Roger - Marie, sa femme
André Robert - L'instituteur
José Tyrand - Le curé
Charles Blavette - Tonin
Henri Darbrey - Le notaire

L'histoire

Jofroi, fermier vieillissant, a vendu son verger de la Maussan à Fonse. Quand celui-ci vient en abattre les vieux arbres, Jofroi veut le tuer.
Bientôt tout le village est bouleversé...