Forum

Page prcdentePage précédente

Nouveau sujet | Répondre | S'enregistrer | Profil |

Faire une recherche :



roro33160 Le Pitalugue
03/02/2004
21:59

Qui peut me donner des renseignements sur le

Pitalugue d’avance merci

Jean Jacques de Bordeaux

[Effacer]

Phil de Valence Re: Le Pitalugue
03/02/2004
22:15

Bonsoir, le Pitalugue est le nom du voilier blanc trés effilé et trés ... instable que Maitre Panisse fait acheter à Mr Brun (le Lyonnais!) afin de lui confectionner des voiles. Vous trouverez cette scene savoureuse, dans le film Fanny, grâce a ses dialogues. Sinon dans la pièce vous la trouverez dans l’acte 2 scène 2 et trois.

Bonne lecture ou bon visionnage car c’est un des moments que personnellement j’adore !

[Effacer]

cigalon Re: Le Pitalugue
04/02/2004
11:58

D’aprés des amis marseillais le nom "Pitalugue"

fait parti du parlé populaire de la ville ....

Désignant un vieux bateau en mauvais état.Il ne

s’agit donc pas,en l’occurence d’une création de

Marcel Pagnol.

Ce n’est qu’une précision.

[Effacer]

eugenio ferrero Re: Le Pitalugue
06/02/2004
11:49

Je crois que Pitalugue est un nom ligurien, parce que à Genes beaucoup de gens s’appellent PITTALUGA. En genois, ça signifie "qui becquete le raisin (le mot genois "uga" est le raisin. Peut-etre que, pour une fausse ethymologie, en provençal on a interpreté le mot pour "pita l’aigo", c’est-à-dire "qui bequete l’eau: le ligure "uga" est devenu le provençal "aigo" (genois "egua"), "eau" en français. Alors, une barque qui s’appele !pitalugue", c’est certain que elle s’effondra, qui boira l’eau...

[Effacer]

eugenio ferrero Re: Le Pitalugue
06/02/2004
15:09

Excusez les fautes du message précedent, mais je me trompe beaucoup quand j’ecris en français. J’ai voulu donner le sens du mot Pitalugue: "qui becquete, qui mange l’eau (l’aigo, en provençal)"

[Effacer]

Marc de Crespin Re: Le Pitalugue
07/02/2004
10:37

Pour qualifier un bateau en mauvais état on dit également à Marseille "un négue chiens".

Se néguer est un verbe tiré du provençal néga, noyer.

Pour info à nos amis "nordiste" un guide du "parler Marseillais" a été écrit par Robert Bouvier et publié par les éditions Jeanne Laffitte à Marseille en 1986, je ne sais pas si on peut encore le trouver.

Les expréssions qu’il contient sont pour la plupart encore utilisées par les Marseillais.

Marc.

[Effacer]

casi Le Pitalugue (son vrai nom)
01/03/2006
04:15

je crois que dans le film quand on voit le Pitalugue,il y a un nom de bateau syr la bouée du bateau?

Pensez vous comme moi que le Pitalugue(nom générique)soit baptisé d’un autre nom? et si oui qui pourrais me donner ce nom?

merci d’avance

[Effacer]

Jean-Claude Re: Le Pitalugue
01/03/2006
09:51

Origine etymologique du mot : PITALUGUE



recherches effectuées sur le dictionnaire Occitan/Français de Louis Alibert(le provençal étant une langue occitane).

PITA : nf, Ancienne monnaie valant une demi obole

LUGAR : Etoile du matin



(peut-être, ce bateau evoquait-il : une petite monnaie brillante comme l’étoile du matin ?)



dérivés : BELUGA ou BELUGO : étincelle

verbe : BELUGUEJAR : étinceler

verbe : LUSIR : luire, briller

Pitança ou Pitanço : Pitance

Pitançar : manger à la pitance

[Effacer]

Anonyme Re: Le Pitalugue
02/03/2006
14:34

Pitaluga n’est vraiment pas un mot provençal,

c’est un PATRONYME réparti dans les pays hispanophones et en Italie, mais plus fréquent en Amérique du Sud,(Argentine, Uruguay, Brésil], dont beaucoup de marins, surtout argentins et Brésiliens (corps expéditionnaires) dont les fameux naufragés dont les bateaux ont été coulés au large des falklands par les Anglais au 19e siècle.



On en trouve encore dans tous les ports stratégiques (Gibraltar) et les capitaines ( Capitão Pitaluga) sont attestés.



Le musée du Capitaine Pitalugue ici:

http://www.defesa.ufjf.br/arq/Art%207.htm"; target="_blank" target="_new">http://www.defesa.ufjf.br/arq/Art%207.htm />


En France, il fut francisé en -LUGUE, et est plus fréquent en terre d’oc, c’est vrai. Toulouse, Provence, Catalogne.



Voilà



amitiés Fernand

[Effacer]

Anonyme Re: Le Pitalugue
03/03/2006
01:48

Bon voilà le scoop: d’après le musée des arts de la marine, il existe une toile du bateau corsaire de 1797, le trois-mâts "Le coureur", commandé par le Capitaine MICHEL PITALUGUE.



*Corsaire *Le Coureur* Com. de par Capne Michel Pitalugue en 1797 – ou an 5.me dela Republique – French three–masted sailing vessel – 35 x 51 cm – signed, inscribed and dated - Private European Collection



http://www.fineartemporium.com/se-Roux-AJ-A.htm"; target="_blank" target="_new">http://www.fineartemporium.com/se-Roux-AJ-A.htm;

[Effacer]

Anonyme Re: Le Pitalugue
03/03/2006
02:14

Après les exploits du capitaine Pitalugue,

...

Pagnol devait connaître le conte provençal "Les Haricots de Pitalugue" de Marcel Arène. Il se passe dans le Lubéron, dans le village qui inspirera le choix de "Naïs" (lieu ou l’on teint le chanvre en rouge dans ce village) Mais le conte des haricots n’a aucun rapport avec les bâteaux.



Ce conte est téléchargeable au bas de ce site dédié au conteur,en pdf.

http://www.tourisme-provence.org/culture/contes.htm"; target="_blank" target="_new">http://www.tourisme-provence.org/culture/contes.htm />


[Effacer]

Anonyme Re: Le Pitalugue
06/05/2006
23:19

Des Pitaluga, descendants de matelots vénitiens et génois (italiens), ont laissé leur nom associé aux Caraïbes et Amérique du Sud à certains Toponymes, et aussi... à de célèbres pirates, corsaires et flibustiers depuis la seconde moitié du XVIIe siècle, notamment "Pitaluga", pirate créole originaire de Mantuano.



Un naufrage spectaculaire au large de l’île de Mantua, où leur bateau fut canoné et coulé (soit disant par méprise) par les Anglais, en pleine festivité à bord,au point que les descendants des 50 rescapés sur cette île ont forgé une tradition folklorique encore célébrée de nos jours.



----------



Marins génois et venitiens:



Partmi eux les noms d’erano Ferrari, Fiolla, Pitaluga, Puso, Dolden, Fiorenzano, Faroco, Fontaine et autres, nés vous surtout des villes de Genova et de Venice. Toujours en Mantua on rencontre de tels noms et un des citoyens plus âgés, Angel Pitaluga, né d’une famille de matelots à Los Arroys en 1904 raconte : "Mon père Antonio Pitaluga Perdomo, disait d’être descendant de matelots italiens et souvent il parlait d’anciennes histoires de matelots italiens...



en italien

http://213.92.9.67/lombardinelmondo/portal/nazioni/americalatina/articoli/cultcuriosita/mantuacubana"; target="_blank" target="_new">http://213.92.9.67/lombardinelmondo/portal/nazioni/americalatina/articoli/cultcuriosita/mantuacubana />


en espagnol

http://www.pinarte.cult.cu/gerardo_ortega/html/guanacahabibes/visitantes.htm"; target="_blank" target="_new">http://www.pinarte.cult.cu/gerardo_ortega/html/guanacahabibes/visitantes.htm />


Enfin, en provençal (traduit en Français par Frederi Mistral, en plus du conte des haricots, lire "Jan-Janet et Pitalugue"



(Lou camin dóu paradis passo pèr Prouvènç;o)

http://www.prouvencodamour.com/web1/web14/page5.html"; target="_blank" target="_new">http://www.prouvencodamour.com/web1/web14/page5.html />


On y voit que le nom de Pitalugue est connoté de dérision "Pitalugue, son cousin, le fada du canton demande à Boufigue, le plaisantin :..."



Cliquer sur "suite"... ces pages bilingues sont un régal pour quiconque aime la Provence.

[Effacer]

Jean-Claude Re: Le Pitalugue
07/05/2006
00:17

Qu’il y eût dans le passé des marins d’origines diverses portant le patronyme de Pitaluga, je vous l’accorde, mais cela ne répond pas à la question initiale : quelle est l’origine (étymologique) du mot "pitalugue" ou "Pitaluga".



Ou la question peut être formulée autrement :

Beaucoup de marins génois, vénitiens ou autres s’appelaient Pitaluga; quelle est la signification de ce nom ?



ex : Comme Delbosc, Dubosc ou Dubois = celui qui vit dans le bois, la forêt...

[Effacer]

Escaouprès Etymologie de Pitalugue et autres sobriquets
07/05/2006
08:08

Mon cher Jean- Claude,

les vacances terminées, je n’ai plus le temps de rédiger. Réponse en vrac.



Puisque le "Pitalugue = bateau jaloux " semble semble être plus ancien à Marseille que la trilogie de Pagnol, nous en étions au stade de rechercher les rapports avec les bateaux qui coulent ou les anecdotes de capitaines de bateaux jaloux ou malheureux, comme le Titanic, le radeau de la méduse, etc.



Pour ce qui est de la signification du nom en génois, Eugénio y a déjà excellement répondu plus haut "picoreur" ou "becqueteur" de raisin"



Pour une étymologie plus détaillée de ce patronyme ligurien, voir l’étude dirigée par Emidio De Felice):

http://www.pittalugas.com/"; target="_blank" target="_new">http://www.pittalugas.com/ />


Citation en anglais:

----------------

The family Name History The Italian Name Pittaluga is classified as being of nickname origin. Surname which are derive of a nickname are said to constitute one of the midest and most varied classes of family names. This particular category encompasses many different types of origin. The most obvious are those names which are based on physical characteristics or personal attribute of the initial bearer. In this particular instance, according to the author Emidio De Felice, the surname Pittaluga derive a from a combination of the original terms “pita” which means “ to pluck”, “to nibble” and “uga” meaning “grapes”. It is therefore possible to imagine that this family name as having arisen from a nickname which identified the bearer as an individual who was found eating grapes plucked from the vine.



Variants of the surname Pittaluga include Pitaluga and Piccaluga. De Felice states the family name Pittaluga most frequently appears in the region of Liguria, particularly in the area near Genoa. One of the earliest references to this name is a record of one Antonio Pittaluga (1684-1776), a painter, however, research is of ongoing and this name may have been documented earlier than the date indicated above. Notable bearers of the surname Pittaluga include Girolamo Pittaluga (1691-1743), a sculpturer, Nicolas Pittaluga, a painter mentioned in 1700, Piedro Pittaluga, a journalist born in 1867 and Basilio Pittaluga a Capuchin Friar mentioned in 1869.

-----



Ce " picoreur le raisin", est opposé par Mistral à "pique boufigue" dans le texte provençal lié ci-dessus.



Depuis la renaissance, le mot " picorée " désigne aussi le pillage du soldat en campagne, auquels les paysans sont aussi sensibles que les dégâts causés par les vrais oiseaux.



Beaucoup de noms d’oiseaux en Provence, associés à leur provende (raisin, figues...)

On sait que nombre de noms d’oiseaux sont attribués à des personnes, parfois péjoratifs et pas toujours aussi affectueux que Galinette: "drôles d’oiseaus", chapardeurs comme la pie voleuse, ou becs-figues (fauvette fructivore à long bec) est passé au "peleur de figues" dans certaines régions d’Oc.



-----

Escarchefigue Nom des Bouches-du-Rhône, plus connu par sa variante Escartefigue (également Escartefigues), qui doit correspondre au becfigue, nom donné à une fauvette grande consommatrice de figues. Le verbe escarchar signifie déchirer, mettre en lambeaux. Le nom est à rapprocher de Pellefigue, Pellefigues, rencontré dans le Gers. Il peut s’agir d’un sobriquet (dont le sens reste à déterminer), mais aussi d’un lieu-dit, ce qui est le cas dans le Gers, où existe la commune de Pellefigue.

------

On peut noter que Frédéric Mistral oppose Putalugue à un l’autre personnage "Pique bouf(f)igue" (qui perce les ampoules des mains, verrues et autres enflures, ou "qui pratique l’avortement") dans le texte provençal lié ci-dessus.



---------



Pour la France, le nom francisé en Pitalugue est présent depuis 1685 (le Capitaine corsaire),

28 PITALUGUE sont nés en France entre 1891 et 1990

la plupart dans les Bouches du Rhône, et en Gironde (toujours des ports)



86 PITTALUGA Côte d’Azur (Var en tête) et Corse surtout.



24 PICCALUGA, originaires des Alpes maritimes, ils ont peu à peu émigré vers le Rhône et la Moselle.



4 PITALUGA tous dans le Var, pour la même période.







Enfin un bel exemple de travaux sur les sobriquets à l’origine des noms de famille:

http://perso.wanadoo.fr/claude.larronde/genealogie6.html"; target="_blank" target="_new">http://perso.wanadoo.fr/claude.larronde/genealogie6.html;

[Effacer]

Escaouprès Re: Le Pitalugue
07/05/2006
08:14

Trop de précipation nuit (et même le jour)...

Dans la satyre de Mistral, c’était Boufigue et non Pique-Boufigue. Donc un "enflé" , pas maigrichon comme dirait bélix, comme moi...

[Effacer]

Escaouprès Re: Le Pitalugue
07/05/2006
08:16

Pécaïre que de fôtes de frappe sur ces téléphones portables, clavier japonais !



Mes excuses



Rendez-vous en Août, vous allez me manquer.

Adessias



Fernand

[Effacer]

Jean-Claude Re: Le Pitalugue
07/05/2006
11:49

Bonnes vacances Fernand,



et si vous prenez le bateau, faites bien ’entention", ne mesurez pas le fond de la mer car il y a des abysses... laissez un peu mesurer les autres... et si par hasard, quelqu’un sur le bateau a la grippe aviaire, ne le fréquentez pas et parlez-lui que de loin...

l’amitié est une chose admirable, mais la grippe aviaire, c’est la fin du monde... du monde...



Adessias, à leù



Jean-Claude

[Effacer]

Escaouprès Re: Le Pitalugue
07/05/2006
13:03

Gramaci Jean-Claude,



Message bien reçu au courrier de Port-Saïd!



J’ai reconnu l’écriture de Fanny. Il est vrai que nous avons la main un peu grosse pour le porte-plume.



Je suis bien de ton avisse...et de ne pas me mesurer avec les abysses, moi qui savait pas mesurer un Mandarin-citron-curaçao!



Par contre, la grippe aviaire... je serai justement dans son nid historique à Haiphong, et pas moyen de l’éviter hélas.



Heureusement que les avions sont les seuls volatiles pas encore touchés par les virus de la peste aviaire.



Mais je prendrai quand même le premier bateau pour remonter le Mékong [cong], dès le lendemain.

Enfin, comme on dit à Toulon, je serai en-mer-dès le matin [’tin].



Pour allez où?



à léu

[Effacer]

allaudien Re: Le Pitalugue
07/05/2006
15:02

Bon voyage Fernand sur cette Huveaune-cong.



Et vive les mois futurs où la signature Escaouprès animera ce forum de ces bons mots d’humanité.



A la revoyure collègue !



[Effacer]

Escaouprès Re: Le Pitalugue
07/05/2006
16:08

Gramaci, moun bon Allaudien,



Grace à vous, j’ai passé de bons moments sur le site et beaucoup voyagé, surtout avec les occupants de Saint Antoine, jusqu’à celui de Padoue (Ah... Cuges les pins...a passa tèms, mes premières amours, mais aussi la route bordée de platanes la plus meurtière du Var).



PS. Je sais que tu es fils de Félicien, et bon généalogiste, mais comment diantre as-tu su qu’elle s’appelle Yvonne?!!



Je m’inquiète un peu pour Chantal, espéro qu’elle a trouvé le chemin du moulin, ou bessai à-t’elle rencontré un beau pâtre sur le chemin.



Dounas aquello bèn de coumplimen.



à la revisto ô collègue, et tenès vous gaiard.



Fernand

[Effacer]

Arlatenc RE: Le Pitalugue
24/01/2014
14:24

Bonjour,
En effectuant une recherche dans un registre de notaire aux Archives départementales des Bouches du Rhône à Marseille (Me Tric de Septemes 370 E 81 f°710) j'ai trouvé le contrat de course du chébec l'Invincible commandé par par le capitaine Joseph-Michel Pitalugue, armé par Louis Chave négociant en date du 4 germinal an VI (1798).

[Effacer]

MIZONY RE: Le Pitalugue
28/06/2014
13:48

[Effacer]

MIZONY RE: Le Pitalugue
28/06/2014
13:49

PITALUGUE

VOIR LE TEXTE LES HARICOTS DE PITALUGUE.
Connu pour sa manière spécifique de culture des haricots à Pertuis 84

[Effacer]