Forum

Page prcdentePage précédente

Nouveau sujet | Répondre | S'enregistrer | Profil |

Faire une recherche :



mannys Augustine
10/08/2004
13:08

S’il vous plait pouriez vous me donnez des renseignements sur Augustine, sur sa vie et sur sa mort. Merçi beaucoup à tous

Bisous

[Effacer]

Céline Re: Augustine
11/08/2004
19:26

Bonjour,



Augustine était une petite couturière, comme chacun le sait lorsqu’il a lu les Souvenirs. Je crois me souvenir qu’elle était faible de la poitrine et qu’elle en est morte, trop tôt. Dans une biographie dont je ne me rappelle pas le titre, je crois avoir lu plus de détail à ce propos, mais je préfére ne pas en dire plus, n’ayant pas mes bibles pagnolesques sous les yeux.

D’autres sauront en dire plus que moi, j’espère,

amicalement,

Céline.

[Effacer]

Céline Re: Augustine
12/08/2004
15:16

J’ai retrouvé l’info que je cherchais hier. Dans "de Pagnol Marcel à Marcel Pagnol", l’auteur, J-B Luppi, dit : " Faible de poitrine, elle avait pris froid sous l’arbre situé au milieu de la cour-jardin du 51 rue Terrusse".



Voilà bien une triste mort : prendre froid dans son jardin. Quel drame épouvantable.



En espèrant avoir donné une info satisfaisante,

amicalement,

Céline.

[Effacer]

Escaouprès Re: Augustine
13/08/2004
05:44

Chère mannys



Je ne vous ai pas oublié, au contraire. j’adore le personnage d’Augustine et sa mort (réelle) à la fleur de l’âge m’a boulversé.



J’ai cherché comme un damné sur le net et dans ma doc. Mais on ne trouve jamais que la mention de sa présence, on devine sa féminité, sa finesse son romantisme, sa tendresse, et hélàs sa fragilité de coquelicot dans un champ de blé.



Mais n’est-ce pas le lot de toutes les mères, que cet anonymat. Elle ont tout mis dans la vie qu’elle ont donné.



C’est dans le texte même de Pagnol, je pense, qu’on la "voit" le mieux.

[Effacer]

Escaouprès La fragilité d'Augustine
13/08/2004
06:48

Bonjour chère Céline,



Merci pour cette citation sur le mal qui emporta Augustine.



Pour ce qui est de la rareté des informations sur sa mère, Pagnol nous explique lui-même (Gloire) pourquoi:

"Je n’ai jamais su comment ils s’étaient connus, car on ne parlait pas de ces choses là [...]

D’autre part, je ne leur ai jamais rien demandé à ce sujet, car je n’imaginais ni leur jeunesse ni leur enfance". [...] l’âge d’Augustine c’était le mien, parce que ma mère c’était moi..."



Pagnol se plaît donc à (ou a besoin de) fusionner le plus possible avec sa mère.



Mère à 19 ans, enceinte de Marcel, celui-ci nous la décrit d’abord comme une éternelle vierge

Pagnol se plaît à (ou a besoin de) fusionner le plus possible avec sa mère.



Je relève quelques passages où Marcel parle de la santé fragile de la "petite couturière".



- Augustine "fut élevée par sa soeur aînée" (Tante Marie, directrice d’une école à La Ciotat, célibataire)et a certainement manqué de cette affection maternelle, surtout quand elle fut mère pour la première fois elle fit une forte dépression dont nous parle Marcel.



"...elle conçut de graves inquiétudes, et déclara que son bébé ne naîtrait jamaisn parce qu’elle "sentait bien qu’elle ne savait pas le faire".



Je ne veux pas être trop long ici aujourd’hui, mais si cela vous aide à glaner des informations, je puis continuer car son oeuvre met en scène de façon répétitive, des veufs et de frêles jeunes filles où le spectre de la congestion pulmonaire (comme Fanny et d’autres)est souvent évoqué (poitrinaire: la maladie du siècle qui motiva le BCG).



Ainsi la lettre à Marius dictée à Fanny par César

(de mémoire):

"La petite Fanny partira de la caisse, et César du ciboulot"....

[Effacer]

mannys Re: Augustine
13/08/2004
07:49

Merçi beaucoup, vos réponses m’ont beaucoup renseignées. Je m’intéresse moi aussi beaucoup à Augustine, cette mère dont Marcel parle comme une femme parfaite, une mère parfaite. Marcel m’a souvent attiré vers ce personnage pour sa fragilitté sa gentillesse.

Merçi encore pour tous vos renseignemenys.

[Effacer]

cg Re: Augustine
07/02/2005
21:21

Quelqu’un saurait il où elle est enterrée?

[Effacer]

allaudien Re: Augustine
08/02/2005
00:48

Pour avoir lu "le chateau de ma mère" et pour en avoir compris certains passages, me semble t’il, Marcel Pagnol qui est enterré dans son jardin de Provence ne peut être qu’aux cotés de sa mère.

[Effacer]

Escaouprès Re: Augustine
08/02/2005
00:54

enterrée aussi dans les archives du forum

réponse ici:

http://www.marcel-pagnol.com/fr/forum/voirsujet.php3?postid=1436&boardid=1"; target="_blank" target="_new">http://www.marcel-pagnol.com/fr/forum/voirsujet.php3?postid=1436&boardid=1 />


Règle no 1 des forums:

Toujours penser à faire d’abord une recherche

en entrant le mot clé (Augustine ici) dans la case

"Rechercher dans le forum", situé en haut de cette page.

[Effacer]

Escaouprès Re: Augustine
15/02/2005
00:28

Une belle analyse sur Augustine dans:

Le château de ma mère :

analyse de la troisième partie du film



http://www.grignoux.be/dossiers/023/"; target="_blank" target="_new">http://www.grignoux.be/dossiers/023/;

[Effacer]

Anonyme Re: Augustine
22/08/2007
17:30

lili

[Effacer]