Forum

Page prcdentePage précédente

Nouveau sujet | Répondre | S'enregistrer | Profil |

Faire une recherche :



rocopaso le secret de la boulangère
17/06/2007
19:28

Cela fait partie des secrets de Marcel mais la relation entre Joseph et la boulangère était-elle avérée????



Quand on pense qu’après , Pagnol, l’épistolaire, a plutôt été un chaud lapin...



Pascal

[Effacer]

stephij Re: le secret de la boulangère
17/06/2007
21:33

Je pense que seuls Pagnol père et la boulangère le savent!

[Effacer]

Cigalon Re: le secret de la boulangère
18/06/2007
11:50



Marcel Pagnol effleure le sujet au début de la



" Gloire de mon Pére " et trés fermement il nous



déclare que cette pensée lui est désagréable.





Ne cédons pas ,à la tendance "people" de notre



époque ,respectons notre Maitre et franchement ,



la conduite de Josephe dans un sens ou dans un



autre........quelle importance ?





L’important aujourd’hui ,c’est l’éducation au



sens général du terme ,que Joseph à inculqué à



son fils ,ce qui lui a permis de développer



une oeuvre qui aujourd’hui encore nous enchante.



Cordialement. Cigalon.

[Effacer]

stephij Re: le secret de la boulangère
18/06/2007
12:49

Oui mais l’éducation que Joseph a voulu donner à Marcel est opposé à cette "liaison". L’épisode de la clef dans "Le château de ma mère" montre un père défenseur de l’honnêteté (même s’il finit par céder) et on apprend par la suite qu’il aurait trompé sa femme. Ca détruit un peu l’image qu’on se faisait de lui. Vous avez raison, on n’a pas à porter de jugement moral sur des personnes et personnages littéraires ni à jouer aux lecteurs de Voici mais il est difficile de se l’interdire!

[Effacer]

nicolas Re: le secret de la boulangère
18/06/2007
15:25

Bonjour,



Rappelez-vous la phrase de Marcel dans "La gloire de mon père":

"Je surpris mon cher surhomme en flagrant délit d’humanité et je sentit que je l’en aimais d’avantage"

"La gloire de mon père" et "Le chateau de ma mère" sont le voyage initiatique d’un enfant vers l’âge adulte.

A 10 ou 12 ans il admire son père et le prend pour un dieu, puis, en vieillissant, il se rend compte qu’il n’est qu’un homme. Tous les enfants connaissent cela.



Quand à ce qui a put se passer entre Joseph et la boulangère,ceci ne regarde qu’eux et je ne vois pas l’intérêt de la chose.



Tout homme a ses faiblesses. La force de Joseph a été d’ouvrir ses enfants sur le monde.



Rappelez-vous le récit d’André et de la mère des compagnons.... Nous avons tous ce genre d’histoire dans nos familles.



Joseph n’était qu’un homme; avec des principes certe mais aussi avec ses désirs et je ne vois pas ce que cela lui enlève.



Amicalement.



Nicolas.

[Effacer]

brett Re: le secret de la boulangère
18/06/2007
23:23

Sans tout cela, peut-être n’aurions-nous pas eu tous ces textes si savoureux ...



Quelqu’un sait d’où est venue l’idée à Marcel Pagnol d’écrire la femme du boulanger ?

[Effacer]

Jean-Claude Re: le secret de la boulangère
18/06/2007
23:55

C’est en lisant le roman de Jean Giono "Jean le Bleu" dans lequel il y a l’histoire du boulanger que lui est venu l’idée d’écrire "LA FEMME DU BOULANGER".

C’était d’ailleurs Maupi qui était pressenti pour le rôle....on connaît la suite.



Jean-Claude Baudracco

[Effacer]

stephij Re: le secret de la boulangère
19/06/2007
22:55

Je suis assez d’accord avec vous dans l’ensemble. Mais lorsque vous dites: "Quand à ce qui a pu se passer entre Joseph et la boulangère,ceci ne regarde qu’eux et je ne vois pas l’intérêt de la chose.", je ne suis pas tout à fait d’accord. Il ne s’agit pas de connaître l’intimité de deux personnes mais de deux personnages littéraires. Je ne porte pas de jugement sur les personnes mais je m’intéresse aux figures littéraires qui sont rendues publiques. C’est tout à fait différent, il ne faut pas confondre les deux.

[Effacer]