Forum

Page prcdentePage précédente

Nouveau sujet | Répondre | S'enregistrer | Profil |

Faire une recherche :



Jean-Claude la trilogie par des flamands
01/03/2006
11:04

J’ai eu l’occasion en mai 2005 d’assister à une représentation théâtrale de la Trilogie de M.Pagnol, interprétée par une troupe Belge Flamande,(Cie De Onderneming) en plein air, sur un môle du port de Séte.

La représentation a rapidement tourné à la pantalonnade tant les protagonistes, par leur physique, leur faconde flamande, leur contre emploi étaient diamétralement opposés à l’idée que l’on a des personnages de la pièce.

Scénographie inexistante, costumes civils modernes : jeans etc..., une table de réfectoire, une glacière en plastique renfermant une bouteille de coca devant évoquer du café...

tout donnait l’impression d’assister à une répétition de scolaires s’efforçant à jouer du Pagnol(avec l’accent flamand, de surcroît).

Etant moi-même comédien, et jouant dans toute la France et l’Europe francophone, le rôle de César dans la trilogie, je respecte les comédiens qui ont le courage de se produire sur scène. Mais là, c’est carrément le casse-pipe.

Après s’être produits, l’an dernier,à Caen, Brest, Nantes... Sète... cette troupe Flamande est venue jouer dans le midi de la France et surtout à ...Aubagne, paraît-il, en été 2005, dans le fief de M.Pagnol, les malheureux! Quelle imprudence!

A l’inverse, pour ma part, je refuserais de jouer avec mes amis comédiens méridionaux à Trafalgar Square, en plein air, une version marseillaise du "Roi Lear" ou "Othello"...

mon instinct de conservation et mon respect pour l’oeuvre de Shakespeare m’exhorte à le laisser à d’autres.



Il y a-t-il dans ce forum des personnes qui ont pu assister à cette Trilogie "Flamande" à Aubagne, et, quelle a été la reaction du public méridional?



Jean-Claude Baudracco



[Effacer]

Marc de Crespin Re: la trilogie par des flamands
13/03/2006
17:22

Bonjour,

J’ai assisté à ce spectacle qui s’est déroulé dans les collines, plus précisemment devant la ruine de la ferme d’angèle, et qui s’est terminé par un petit buffet campagnard bien sympathique.

En effet on peut qualifier l’interprétation de surprenante mais au demeurant trés courageuse car, chez Marcel Pagnol car ce lieu appartient réellement à la famille Pagnol.

Par respect pour les acteurs, je ne porte pas de jugement de valeur car aprés tout, pourquoi des belges se passeraient t’ils de jouer du Pagnol. Chacun sait, le plus, que représente l’accent du midi dans l’oeuvre théatrale ou cinématographique de Pagnol, nous en étions bien évidemment trés loin.Mais bon, celà prouve que l’art de notre maître a dépassé nos frontières.

MDC

[Effacer]

Jean-Claude Re: la trilogie par des flamands
13/03/2006
22:39

M. Marc de Crespin,

je vous remercie pour m’avoir donné votre appréciation sur cette Trilogie, vous me l’accorderez, on ne peut plus Flamande et surprenante...



Quand vous dites que l’art de Pagnol a dépassé nos frontières, je partage votre avis.

Et très sincèrement, si la prestation de ces braves gens à Sète (hormis le convivial casse-croûte à l’entr’acte, servi par leur soin) m’a, dans une certaine mesure, décu, en revanche, je suis certain que ces sympathiques comédiens de langue maternelle flamande feraient de très bons embassadeurs de l’oeuvre de Marcel Pagnol dans le Benelux. Mais ailleurs, je n’en voit vraiment pas l’intérêt.

Et je voudrais conseiller les amoureux de théâtre méridional, de passage dans notre belle Provence, d’aller voir les pièces, de MARIUS à NAÏS, en passant par la FEMME DU BOULANGER, jouées par la talentueuse troupe de César Choisi, dans les diverses communes des Bouches du Rhône. Ces authentiques comédiens à la faconde méridionale font partie des véritables embassadeurs des oeuvres théâtrales de Marcel Pagnol...

pour toute personne en mesure de comprendre la langue française, bien sûr !



Cordialement



Jean-Claude Baudracco

[Effacer]

Jean-Philippe Re: la trilogie par des flamands
16/03/2006
01:06

Loin de moi l’idée de polémiquer inutilement, quelques remarques cependant.



Je ne comprends que trop bien vos objections quant à la dénaturation du caractère méridional de l’oeuvre.

Cela passerait probablement mieux si l’oeuvre était carrément jouée dans une langue étrangère.



Lorsque cette troupe de théâtre a effectué des représentations en plein air dans le port de Bruxelles, j’ai longuement hésité d’aller les voir.

Mais je suis bien trop attaché à la trilogie que pour en accepter une interprétation libre.



S’il y a cependant quelque chose à saluer, c’est bien l’audace et la création artistique, ce qu’il me semble vous leur attribuez.

Il est quand même remarquable que plus de 60/70 ans après leurs créations, ces pièces suscitent de l’intérêt à l’étranger.



Finalement, je ne veux pas donner de leçon de géographie concernant le Benelux, mais la moitié de la Belgique et le Luxembourg sont francophones, et on se réjouit parfaitement des films originaux de Marcel Pagnol.

Si je ne me trompe, la pièce était jouée en français par certains acteurs d’expression néerlandophone (aussi appelé flamand), donc s’exprimant dans une langue étrangère.

Je trouve qu’il fallait une certaine audace, un culot certain et beaucoup de courage pour oser s’aventurer sur les terres du Maître dans de telles conditions ; mais implicitement vous l’avez aussi reconnu.



J’avais récemment mis un lien vers un théâtre de San Francisco où Marius était joué en anglais.



Il me semble que l’on ne mesure pas très bien, en France, la passion éprouvée pour Marcel Pagnol auprès de ses amateurs étrangers.

Peut-être qu’Aubagne devrait penser à organiser un festival international des représentations de Marius?



Cordialement

Jean-Philippe

[Effacer]

Jean-Claude Re: la trilogie par des flamands
16/03/2006
09:49

Merci Jean-Philippe pour avoir apporté un jugement très pertinent sur la question.

Vous avez dit, à juste raison, que l’on ne s’imagine pas à quel point, dans les pays de langue étrangère on aime Pagnol, c’est pour cela que les comédiens de langue étrangère jouent les oeuvres de Marcel Pagnol, c’est légitime...

ne jouons nous pas, nous-mêmes, Shakespeare, tchekov ou Goldoni ?...



Mais les étrangers, eux-mêmes ne s’imaginent pas à quel point il est risqué de venir jouer dans le Midi de la France,et devant un public méridional averti, des oeuvres de Marcel Pagnol avec des natures et des accents Flamands, japonais, anglo-saxons ou germaniques...

Et le pire, supposons , qu’un producteur de la Côte Ouest des Etats-Unis décide, avec l’accord des ayants droits, de monter un téléfilm avec le contenu de la Trilogie, à San Francisco, avec des acteurs américains... imaginons le résultat...



Le cas échéant, il y aurait toujours des gens faisant autorité en matière de spectacle qui, au lieu parler de détournement et de contre emploi des comédiens, mettraient l’accent sur d’audace de l’entreprise et l’heureuse découverte d’une oeuvre agréablement revisitée, sortant des sentiers battus.



Cordialement



Jean-Claude Baudracco











[Effacer]

Jean-Philippe Re: la trilogie par des flamands
16/03/2006
13:09

Les Américains de la côte ouest qui filment la trilogie, ce n’est pas de la fiction, mais de l’histoire, puisque ça a eu lieu au même moment où Pagnol tournait ses films.



Plus récemment, j’avais posté ce message vers un site de théâtre américain jouant Marius:



http://www.marcel-pagnol.com/fr/forum/voirsujet.php3?postid=6117&boardid=1"; target="_blank" target="_new">http://www.marcel-pagnol.com/fr/forum/voirsujet.php3?postid=6117&boardid=1 />




Et très personnellement, même en tant que Belge, je trouve que venir jouer la Trilogie revisitée, avec un accent flamand, sur les terres de M. Pagnol, relève assez de l’inconscience.



Si je reconnais le courage artistique, je suis néanmoins beaucoup trop attaché au caractère intrinsèque de la pièce et de ses personnages, et je partage donc en grande partie vos réticences.



Jean-Philippe

[Effacer]

poupie Re: la trilogie par des flamands
20/03/2006
18:43

Je n’ai pas vue la représentation de nos amis belges, mais je trouve tout de même ça courageux d’oser "s’attaquer" à un "monstre" comme Pagnol. Je peux tout de même donner mon avis sur la prestation de la compagnie César Choisi. Cette troupe est réllement fantastique, ces acteurs sont à la fois simple comme vous et moi et ils dégagent quelques chose qui sent bon la provence.

[Effacer]

Jean-Claude Re: la trilogie par des flamands
20/03/2006
22:14

Parfaitement, Poupie



et je crois que la compagnie Choisi prépare, actuellement : "CIGALON", pièce qui sera jouée dans de nombreuses communes des Bouches du Rhône à partir de juin prochain.

Le rôle du truculent Cigalon (Le cuisinier qui fait manger Dégun) ira , sans aucun doute, à merveille à la nature de César Choisi.



Bien à vous



Jean-Claude Baudracco

[Effacer]

Anonyme Re: la trilogie par des flamands
22/03/2006
15:01

J’avais déjà présenté le film japonais "Marius" de Matsutake sur le fil "liens sur Marcel Pagnol".

Hélàs le lien n’est maintenant plus valide, mais je possède la Cassette vidéo du film, en noir et blanc.



Il n’est bien sûr pas question de déplorer l’absence d’accent marseillais dans ce film surprenant et tout à fait dépaysant, puisque c’est la transposition totale du thème dans un village côtier du Japon au début du 20ème, sans aucune recherche de copier l’humour pagnolesque, la mentalité étant si différente. C’est plutôt un témoignage de la passion qu’inspirait le Cinéma français, dont Pagnol, à l’époque. Par contre, les souvenirs sont toujours très appréciés des francophiles nippons, que ce soit les traductions des livres ou encore les derniers films de Berni.



------

liens japonais sur Pagnol:



lien sur le film de Pagnol (adaptation japonaise de Matsutake (1967). Transposé au Japon, il est assez amusant de voir Marius en kimono...

http://www.tamaeiga.org/festival/program/4th/films/4-11.html"; target="_blank" target="_new">http://www.tamaeiga.org/festival/program/4th/films/4-11.html />


La phrase de Pagnol souvent citée sur le net Japonais est celle de Panisse:



"ça ne me fait pas peur d’être mort, mais ça me fait peine de quitter la vie" (les caractères japonais ne s’affichant pas sur ce forum, je ne les redonne pas ici.).



[Effacer]

allaudien Re: la trilogie par des flamands
22/03/2006
19:24

Cher anonyme, il me semble avoir déjà entendu votre accent, ... comme l’echo d’un vallon par soleil couchant.

Voilà en tout cas quelques lignes qui font plaisir à lire.

[Effacer]

Jean-Philippe Re: la trilogie par des flamands
23/03/2006
00:06

Moi aussi Allaudien, j’avais déjà cru reconnaître cet anonyme qui a décidé de ne plus signer.



Malheureusement, le lien du Marius japonais ne fonctionne pas.



Jean-Phillippe

[Effacer]

Anonyme Marius et Fanny en Kimono (1942)
23/03/2006
13:38

Ben lou Bon jour a la compgno,



Vous avez dit l’accent?

Mais je l’ai plus tellement,

d’ailleurs, comme Césariot, si ça continue, il va me falloir un interprète!



Bon, pour Jean-Phillipe, j’ai retrouvé une photo d’un autre adaptation de la trilogie, avec Marius et Fanny en Kimono, c’est le 6eme film en partant du haut).



Titre annexe : Le port aux mouettes

Sorti en 1942, 96 mn , noir & blanc.

Adaptation de Chiba Yasushi d’après Pagnol (Marius).



海猫の港 

(1942年大映・千葉泰樹監督)

日清戦争から大東亜戦争へと向かう「家族と日本帝国」の歴史を描いた作品。マルセル・パニョルの『マリス』を翻訳。

etc...

traduction rapide:

"Le port aux mouettes"(93 minutes 35mm N & B) sur le port de Karatsu en 1897, alors que le Japon commence à développer son empire océanique, une famille tient le bar "Taverne de l’ancre" (Bar de la marine). Le fils a une chance unique de s’embarquer, contre l’avis de son vieux père... où le dilemme entre l’empire et la famille "



Pour l’histoire, il faut savoir que ce film avait été perdu, détruit par les bombardements intensifs pendant la guerre, et n’a pu revenir au Japon que grace a des copies miraculeusement venues de ... Russie! (les huits films présentés sur cette page sont tous dans ce cas)

----

Cinema: Lost and Found - The Treasure of Japanese Cinema Returns from Russia



http://www.kyoto-filmfes.jp/2001J/program3.html"; target="_blank" target="_new">http://www.kyoto-filmfes.jp/2001J/program3.html />


PS. Je vous conseille de sauvegarder la page ou la photo... on ne sait jamais.

[Effacer]

Anonyme Re: la trilogie par des flamands
23/03/2006
13:40

Réalisateur: Yasuki CHIBA (et non pas Yasushi).

[Effacer]

Jean-Philippe Re: la trilogie par des flamands
23/03/2006
20:53

Merci beaucoup Anonyme-San.



Intéressant comme interprétation; je ne crois pas que Raimu eut voulu être identifié à son homologue Japonais.



Merci pour tous ces détails, qui nous sont autrement inaccessibles.



Il y a quand même quelque chose qui m’intrigue depuis que je fréquente le forum:

toutes ces interprétations étrangères ont dû faire l’objet d’une demande d’autorisation,

très certainement auprès de Marcel Pagnol, puisqu’apparemment il contrôlait tout.

Tout ces documents ne sont pas disparus quand même, pourquoi ne sont-ils pas exploités?





Jean-Philippe

[Effacer]

allaudien Re: la trilogie par des flamands
23/03/2006
22:27

Les profondeurs du web ne revèlent rien du lien initial, le texte est bien là, et illisible à mes french eyes, mais sans photo hélas. En fevrier 2005 (le 9), le site était encore ouvert.

[Effacer]

Anonyme Films la trilogie par des japonais 1942 et 1967
24/03/2006
01:17

Cher Allaudien,

Oui, le lien sur le film de 1967 de Matsutake est perdu, et je n’ai pas sauvegardé la page non plus.



Je crois me souvenir d’une ou deux photos d’affiches des films Marius ou Fanny (me souviens plus des titres japonais). J’avais noté que le 3eme volet (César) était manquant. I faudrait voir la biographie ou filmographie du réalisateur. Je manque cruellement de temps, mais cela viendra un jour.



Amitiés Fernand

[Effacer]

Anonyme Marius , films japonais (suite)
24/03/2006
02:47

Sources pour le film "Le port aux mouettes":

National Film Center, The National Museum of Modern Art, Tokyo

Cinema: Lost and Found



http://www.momat.go.jp/FC/NFC_Calendar/2001-03/kaisetsu.html"; target="_blank" target="_new">http://www.momat.go.jp/FC/NFC_Calendar/2001-03/kaisetsu.html />


Le film qui nous interesse est numéroté R8.

Amuses-toi à copier le texte sur AltaVista Babelfish et la traduction te rendra fada, tè!



Pour le film produit par Matsutake, il est sorti le 29 avril 1967, le réalisateur est Yoji Yamada et le titre est "le péan de l’amour"

(le péan est un cantique grec, donc phocéen!).



http://www.jmdb.ne.jp/person/p1178140.htm"; target="_blank" target="_new">http://www.jmdb.ne.jp/person/p1178140.htm />


La jacquette de DVD et la fiche technique ici

http://direct.nagase.co.jp/dvds/ItemDA-718.html"; target="_blank" target="_new">http://direct.nagase.co.jp/dvds/ItemDA-718.html />


-----

Je possède aussi un autre film japonais qui reprend l’histoire de Marius, du point de vue amoureux, cette fois.



Il date de 1949,(109mn) réalisé par Kajiro YAMAMOTO (plus de 60 films dans les années 30-60)



Titre : Haru no Tawamure ("Flirt de printemps")

qui est le second film après "Kaze no ko" (l’enfant du vent) du même réalisateur sur le thème de l’appel de la mer opposé à celui de l’amour.



avec Hideko TAKAMINE (Fanny)

et Junkichi UNO (Marius)



http://www.imdb.com/title/tt0259344/"; target="_blank" target="_new">http://www.imdb.com/title/tt0259344/ />


Je ne résiste pas au plaisir de vous livrer sa critique, traduite par Alta Taittora (le site bien connu de la Haute trahison = traduction)



Bon vent!



-----

Juste après la restauration de Meiji, la fleur de fille du Shinagawa de la maison de mollusques et crustacés de réputation (la crête élevée ? fils Masakichi d’enfant) de la publication (Sigeyosi Uno) avec avec l’ami d’enfance ? vous ne l’avez pas conduit avec la beauté et la pensée. Mais quant à Masakichi, son propre père qui s’oppose (Musei Tokugawa) et la maison entre deux âges riche d’Echigo d’homme du voisinage (Masao Mishima) avec l’entretien de mariage prend et la fleur qui s’est levée ne peut pas maintenir le désir à l’ouest à l’un autre endroit. Les caractères, ce Masakichi, l’Uzi Uzi ayant fait, étant égoïste, voyant, "il est ce qui, quant à lui est dense ! (le bat)"with d’ongle l’ampleur qui cesse de vouloir hurler (riant). Être là n’est aucune inscription de l’original avec l’ouverture, il semble comme l’individu original de manuscrit de Yamamoto de Yosizirou, mais (la note auxiliaire : En fait, ’le mortier du Mali ’du dramaturge Marseille ? ? ? ? de la France avec le drame qui est dit il eteindra probablement l’idée originale de ce travail, est), prévoyant ce qui, il fait probablement un tel a ? ? ?. Après l’arrêt de la guerre, sous les engagements de droiture de la démocratie qu’afin de satiriser la société japonaise qui le principe d’égoïsme devient...... avec avec vous pensez si soyez probablement. Quant à la fleur vous êtes amoureuse à l’homme réciproquement et...... la crête élevée ? l’enfant est bon comme d’habitude avec l’image conventionnelle de la femme, la femme qui est retirée. Quant à l’exécution d’Uno de Sigeyosi, est il ce que, la rotation de la parole qui est douce est devenue la matière du souci, mais afin de faire ? ? ?, Masakichi qu’il a fait prévoient ? Quant à la certitude de la description de petite taille de la vie et à la preuve tôt de pensée d’âge d’ère de Meiji seulement de la surveillance de Yamamoto vous pensez qu’il y a une partie qu’elle devrait voir. Mais, énonciation d’honnêteté, avec sentiment plaisant c’était le travail qui n’est pas vu. Peut-être, j’étroit-suis trop occupé mais. (2002/12/29)



source

http://www013.upp.so-net.ne.jp/orii/houga/nendai/1949/index.htm"; target="_blank" target="_new">http://www013.upp.so-net.ne.jp/orii/houga/nendai/1949/index.htm;

[Effacer]

Escaouprès Re: la trilogie par des flamands
05/09/2006
02:12

L’effet de boomerang (ou big-bang) Belgique-Provence-Belgique, ne doit pas nous étonner, et nous inciter à dépasser l’attachement la forme. C’est un challenge du coeur, pour les acteurs de que nous sommes tous quelque part!



Car le régionalisme, malgré ses apparences de défi à l’hégémonisme (jouer Marseille à Paris, ou jouer Flammand à Marseille), est aussi une prise de conscience de l’universalité de l’âme humaine.





Regroupement de deux autres messages sur le même thème:

----------------

voir "La Trilogie marseillaise est née en Belgique"

http://www.marcel-pagnol.com/fr/forum/voirsujet.php3"; target="_blank" target="_new">http://www.marcel-pagnol.com/fr/forum/voirsujet.php3 />


La Compagnie ’’Marius’’ de Belgique, va jouer la Trilogie en un seul morceau (4h45!!!!!):

http://www.marcel-pagnol.com/fr/forum/voirsujet.php3?postid=7819&boardid=1"; target="_blank" target="_new">http://www.marcel-pagnol.com/fr/forum/voirsujet.php3?postid=7819&boardid=1;

[Effacer]

brett Re: la trilogie par des flamands
05/09/2006
17:19

Etant de Belgique, je trouve admirable et exceptionnel le fait qu’une troupe Flamande joue une pièce francophone. En effet, les gens du nord (de "notre nord", qui se trouve à l’extrême nord du nord de votre nord ;-)) sont très attachés à leur langue et leur culture (on ne peut parler le français dans certaines communes flamandes pourtant à majorité francophone (!), l’extrème droite anti-francophones est un parti majoritaire dans certaines grandes villes, les poteaux des feux tricolores sont tous colorés en noir et jaune qui est la couleur du drapeau Flamand, etc etc). Je ne veux pas entrer dans ce débat !



Cette troupe joue en plus dans le pays natal de l’Auteur et dans sa langue, qui n’est pas celle de la troupe (avec l’accent pris pour raconter des blagues belges). C’est donc un exercice très périlleux qui sera sûrement loin de la version initiale. Mais j’en suis sûr qui sera très intéressante, si le jeu des comédiens est évidemment à la hauteur. Je les applaudis vivement ... même si les critiques ne tarderont à fuser.



Quant à moi, j’aimerais vraiment voir "Le mariage de Melle Beulemans" jouée par une troupe de Marseille avec ses accents. Je pense qu’il n’y aura pas beaucoup de différences et que toutes les subtilités des personnages seront bien présentes. Ce sera une autre version, mais tout aussi amusante et certainement très intéressante. Peut-être cela a-t-il déjà été réalisé ?

[Effacer]

Jean-Philippe Re: la trilogie par des flamands
05/09/2006
23:48

Oui, sauf que là le mariage de Madame Beulemans, personne ne connait sur ce site. (dommage, c’est très savoureux) .



Néanmoins, cher compatriote, je voudrias quand même préciser que la description que tu nous fais de la Belgique est très ’Césarienne’; dans le sens César interrogeant Mr Brun sur son voyage dans la capitale: un peu réducteur et emprunt de parti pris.



Mais on ne va discuter du nombre de Cannebières à trouver à Bruxelles ou à Anvers, il nous manque d’office le soleil et les criquets, condition sine qua non pour apprécier le pastis (avec modération bien sûr).



Donc, pour revenir à cette trilogie, j’admire le courage de cette troupe d’oser affronter le public marseillais.

Néanmoins, je voudrais savoir à quand remonte la dernière fois où la trilogie fut jouée dans son entièreté à Marseille, voire dans une ville en France?



Rien que pour cela, et cette approche singulière d’offrir le repas (présenté en plein air le long du canal de Bruxelles l’an passé, il s’agissait d’un pique nique avec les spécialités du Sud) en plein milieu du spectacle, et bien je crois que cet effort et approche convivial du spectacle mérite un détour. Il me semble que s’il n’ont peut-être pas ’l’assent’, ils ont le coeur et ont perçu l’essence de l’oeuvre.



Finalement, je précise que je ne connais pas cette troupe, mais c’était mon cri du coeur.



Bonne soirée et bon spectacle si vous y assistez.

Jean-Philippe

[Effacer]

Jean-Philippe Re: la trilogie par des flamands
05/09/2006
23:50

(je remets mon texte en mode lecture supportable )



Oui, sauf que là le mariage de Madame Beulemans, personne ne connait sur ce site

(dommage, c’est très savoureux) .



Néanmoins, cher compatriote, je voudrias quand même préciser que la description que tu nous fais de la Belgique est très ’Césarienne’;

dans le sens César interrogeant Mr Brun sur son voyage dans la capitale: un peu réducteur et emprunt de parti pris.



Mais on ne va discuter du nombre de Cannebières à trouver à Bruxelles ou à Anvers, il nous manque d’office le soleil et les criquets,

condition sine qua non pour apprécier le pastis (avec modération bien sûr).



Donc, pour revenir à cette trilogie, j’admire le courage de cette troupe d’oser affronter le public marseillais.

Néanmoins, je voudrais savoir à quand remonte la dernière fois où la trilogie fut jouée dans son entièreté à Marseille,

voire dans une ville en France?



Rien que pour cela, et cette approche singulière d’offrir le repas (présenté en plein air le long du canal de Bruxelles l’an passé,

il s’agissait d’un pique nique avec les spécialités du Sud) en plein milieu du spectacle,

et bien je crois que cet effort et approche convivial du spectacle mérite un détour.

Il me semble que s’il n’ont peut-être pas ’l’assent’, ils ont le coeur et ont perçu l’essence de l’oeuvre.



Finalement, je précise que je ne connais pas cette troupe, mais c’était mon cri du coeur.



Bonne soirée et bon spectacle si vous y assistez.

Jean-Philippe



[Effacer]