Forum

Page prcdentePage précédente

Nouveau sujet | Répondre | S'enregistrer | Profil |

Faire une recherche :



typuk "je vous retire mon bonjour":
26/07/2006
18:28

Bonjour à tous,

Mes classiques s’étant un peu embrouillés, et n’ayant guère le temps de relire et revisionner tout l’Oeuvre de M Pagnol, quelqu’un pourrait-il m’indiquer dans qulle oeuvre on lit/entend l’illustre "Monsieur, je vous retire mon bonjour"?! Merci de votre aide, il me ferait plaisir de relire/revoir cettte scène précise.

Cordialement

[Effacer]

Jean-Claude Re: "je vous retire mon bonjour":
26/07/2006
19:10

Bonjour Typuk



Cette phrase : "Je vous retire mon bonjour" ne me dit rien de précis.



En revanche j’ai en tête la réplique de "la femme du boulanger" :

sous les yeux de Casimir qui arbitre la dis, Tonin dit à Barnabé : "...nous irons au juge de paix... et en attendant, je te retire la parole..."



Ne serait-ce pas celle-là ?

[Effacer]

typuk Re: "je vous retire mon bonjour":
27/07/2006
13:45

Bonjour Jean-Claude,



Merci de votre réponse.



Les films de Pagnol, je les ai visionnés il y a fort longtemps, et ma mémoire a sûrement mélangé dialogues et images.



Ce "je te retire la parole" de la bouche de Blavette (corrigez si je me trompe) se sera peut-être mêlé à cette phrase, relevant il est vrai du même esprit, dont je suis pourtant certain, "je vous retire mon bonjour", qui m’est peut-être restée de la lecture des Souvenirs d’Enfance, oeuvres du maître que j’aurai sans doute le plus de fois lues dans ma jeunesse.



Dans mon souvenir, la plume provençale de Pagnol aura imprimé cette réplique plus par son accent et sa saveur que par sa situation...



Je prendrai le temps de relire les Souvenirs, et si en effet cette phrase en est issue, il est possible que je l’aie entendue dans l’adaptation cinématographique qu’en a fait Yves Robert il y a une vingtaine d’années.



Il est vrai que mon oreille aurait plutôt gratifié un Raimu ou un Fernandel de ladite réplique, mais ce serait peut-être simplement dans une transposition à l’écran par Pagnol lui même, qui n’a jamais vu le jour, que je l’aurais entendue... l’imagination, la mémoire et surtout la magie de la plume à l’accent, auront fait le reste...



Bonne journée

[Effacer]