Forum

Page prcdentePage précédente

Nouveau sujet | Répondre | S'enregistrer | Profil |

Faire une recherche :



JJ30 Photo anciennes
02/09/2006
23:20

Par le lien suivant, je vous envoie sur le site d’un photographe bas-alpin qui a mis en ligne des plaques stéréoscopiques numérisées d’un amateur de photos des années 1910 à 1940. Il y a toute une série qui témoigne du Marseille des années 30 quand fut tournée la trilogie. On croirait parfois voir le vrai Marius au bord du quai, et la Malaisie au mouillage.

J’ai trouvé cette page en cherchant des photos sur le village de Lurs où depuis ma naissance je passe mes vacances dans la maison familiale où vit encore mon père. Le village d’où est originaire une partie de ma famille depuis des siècles et dont ma grand-mère a écrit l’histoire. Vous pouvez aussi suivre ce lien-là.

Le dernier lien envoie vers d’autres photos de la Provence.

Régalez-vous ! (j’espère que je n’avais pas encore donné ce lien).

http://www.temps-de-pose.com/ludovic_franc.htm"; target="_blank" target="_new">http://www.temps-de-pose.com/ludovic_franc.htm />
J-J

[Effacer]

Jean-Philippe Re: Photo anciennes
03/09/2006
01:32

Je ne les avait pas encore vues.

Merci.

Et bonne rentrée, qui doit probablement déjà avoir eu lieu.



Jean-Philippe

[Effacer]

Escaouprès Re: Photo anciennes
03/09/2006
03:29

Des témoignages époustouflants sur le Marseille de jadis!

Merci beaucoup, Jean-Jacques, pour ce petit bijou.



Amitiés,

Fernand

[Effacer]

Matthy1 Re: Photo anciennes
04/09/2006
14:02

Juste une parenthèse pas trés interessante ni trés réjouissante.Mais Lurs ce n’est pas le village ou s’est déroulé la triste affaire DOMINICI????

[Effacer]

JJ30 Re: Photo anciennes
04/09/2006
22:09

Oui, c’est celà. C’est bien cette commune. Pendant la guerre, mon grand-père y avait envoyé sa famille à l’abri depuis Marseille (à cause des bombardements) et ma mère est donc allée à l’école avec les enfants Dominici. Elle allait aussi souvent goûter chez eux et m’a toujours dit que c’étaient des modèles de gentillesse; pour elle, ça n’a jamais été possible que cette famille ait commis ce triple meurtre.

Depuis des années, le petit-fils que j’ai plusieurs fois rencontré (celui que l’on voit bébé dans les bras de sa mère dans les images d’archives), enquête et écrit des livres pour arriver à réhabiliter son grand-père.

Même combat que pour l’affaire Seznec !

J-J

[Effacer]