Ils disent de lui...

Page précédentePage précédente

Le souvenir le plus vif que je garde de lui est le Pagnol avec un vieux pantalon, des espadrilles, la chemise ouverte, s'amusant avec ses collaborateurs, ses électriciens, jouant aux boules, d'une gaieté, d'une fertilité de propos extraordinaire, tout en dirigeant admirablement tout le monde.Robert VattierComédien

Nous avons fait le film Angèle dans d'excellentes conditions techniques. Les seules difficultés que nous avons rencontrées étaient dues aux décors naturels. Le film a été entièrement tourné en décors naturels. Nous avons respecté toutes les ambiances. Jamais, avec Pagnol, je n'ai vu recommencer une scène à cause du son. Il créait la scène avant. Il créait l'ambiance. Il donnait confiance à chacun.Jean LecocqIngénieur du son

Assurément, les méthodes de Pagnol ne ressemblent à aucune autre. Il ne suffit pas qu'il soit son scénariste, son dialoguiste, qu'il réalise pour sa propre firme, sur une terre qui est la sienne. Ce film qu'il tourne est aussi une œuvre, dans le sens artisanal d'une chose faite avec ses mains, avec ses compagnons. Marcel Pagnol fabrique un râteau, déplace la table du meunier. Ici, pas de hiérarchie, pas de spécialisation ; on fait œuvre commune...Pierre LeprohonJournaliste, sur le tournage de Manon des Sources.

Si Pagnol n'est pas le plus grand auteur de films parlants, il est en tout cas quelque chose comme son génie. Le seul, peut-être, qui ait osé depuis 1930 une démesure verbale comparable à celle des Griffith ou des Stroheim au temps de l'image muette.André BazinAuteur et critique de cinéma

On tournait Le Schpountz l'après-midi et Regain le matin, parce que le paysage et les acteurs étaient les mêmes dans les deux films. Il fallait le faire, jouer deux personnages dans la même journée. Je n'aurais jamais accepté avec un autre que Pagnol.FernandelComédien

On commençait à tourner quand Pagnol avait envie de commencer ou quand toutes les parties de boules avaient été réglées de façon satisfaisante. Et l'on travaillait quand même.Pierre FresnayComédien

Mes souvenirs sur le tournage de César, le troisième volet de la trilogie, sont différents. Pagnol avait passé le cap : c'était lui qui dirigeait. Sa brillante réussite antérieure au cinématographe et la compétence qu'il y a acquise immédiatement dans toutes ses branches sont bien connues.Pierre FresnayComédien

Pagnol ne ressemble à personne. Avec lui, on doit s'attendre à tout. Savez-vous qu'il a écrit Le Schpountz au jour le jour. Notre père qui êtes aux cieux, donnez-nous notre texte quotidien… Et, chaque matin, Marcel Pagnol exauçait cette légitime prière de l'acteur... Il nous remettait nos dialogues sans que nous puissions savoir ce qui venait après.FernandelComédien

On sortait du lycée ensemble, on se tenait par la main, et il me raccompagnait jusque chez moi, et je le raccompagnais jusque chez lui, et on parlait interminablement, et on riait et on s'aimait, et un jour je l'ai béni à la manière juive, grave enfant juif bénissant son frère chrétien.Albert CohenEcrivain

C'est cela la leçon de Pagnol : en sortant d'un de ses films, on était heureux. Parfois même on se croyait meilleur.Jean-Charles TacchellaRéalisateur de films.

Midi approche. Les cigales crépitent dans l'air sec. On commence à attendre avec impatience le moment du pastis. Voilà comment, à la manière provençale, on fait du cinéma. Il faut connaître tout cela pour comprendre la vie qui anime les films de Pagnol. Ce n'est pas seulement la vérité d'un film qui sonne juste, c'est aussi cette sympathie, cette communion.Pierre LeprohonJournaliste, sur le tournage de Manon des Sources.

Pagnol est puissamment français, puissamment provençal, puissamment méditerranéen, et c'est cela qu'il avait de particulier à apporter aux autres. On est universel par ce que l'on apporte aux autres. Avec talent, avec génie ; eh bien, il avait les deux.Maurice DruonDe l'Académie Française, écrivain.

Un jour j'ai vu La femme du boulanger... Cela a été un choc. Ce film a la puissance d'un film de Capra, de John Ford et de Truffaut réunis. Pagnol devait être un homme exceptionnel.Steven SpielbergRéalisateur de films.

Jamais je n'ai improvisé, car ce texte qui a l'air facile et coulant est en réalité d'une rigueur, d'une justesse, d'une logique telles qu'on le sait presque automatiquement et qu'on n'a rien à y ajouter.Robert VattierComédien

Le cinéma de Pagnol, sincère, authentique, ce cinéma dont on reconnaîtra plus tard qu'il est 'le plus pur qui soit', c'est avec Jofroi qu'en seront jetées les prémices, et c'est avec Angèle qu'il atteindra, pour la première fois, le chef-d'œuvre.Raymond CastansEcrivain

Je t'écoute, Marcel, continue. Je sais que tu mens, mais je me régale.Alida RouffeComédienne

Jofroi 'le premier film néoréaliste'.Vittorio de SicaRéalisateur de films.

Il vient d'avoir soixante ans, et il en paraît quarante, à peine. Il est de taille moyenne, assez fort, rayonnant de santé, la vraie, celle qui ne doit rien au sport. Il lui arrive de revêtir son habit vert et de prendre son bicorne, le jeudi, mais le plus souvent, il n'a même pas de cravate et porte un tricot de marin ou de joueur de boules.Bernard de FalloisPostface «Le temps des amours»

Vous me demandez s'il est difficile d'être à la fois l'épouse du cinéaste et son interprète. Oui, certainement. Marcel est plus exigeant avec sa femme qu'avec n'importe lequel de ses acteurs ou actrices.Jacqueline PagnolEpouse de Marcel Pagnol.

Le tournage de Manon a été dans l'ensemble très dur. C'était pendant l'été 52, il faisait une chaleur torride et le village où nous jouions a été coupé d'eau pendant des semaines, exactement comme dans le film. Les voitures n'y arrivaient pas, il fallait, tous les jours, faire des kilomètres à pied… A part ça, l'ambiance était merveilleuse.Jacqueline PagnolEpouse de Marcel Pagnol.