Concours de nouvelles Marcel pagnol

La première édition du concours de nouvelles Marcel Pagnol s'est clôturée samedi 15 janvier à Allauch, récompensant cinq lauréats.

« Voilà Allauch !» Cette première phrase présente dans toutes les nouvelles pose un décor. Celui des montagnes de Provence et des romans et films de Marcel Pagnol. Dans cette ville qui surplombe Marseille, la première édition du concours de nouvelles Marcel Pagnol a récompensé ses lauréats samedi 15 janvier.
 

Et quelle compétition ! L'organisation espérait une centaine de participants ; 254 apprentis nouvellistes ont pris leur plume pour redonner vie aux collines de Souvenirs d'enfance. Parmi ces écrits reçus de France et de l'étranger, le jury composé entre autres de Nicolas Pagnol, petit-fils de l'écrivain, et l'auteur Daniel Picouly, a sélectionné cinq finalistes.

Le premier prix de la catégorie Adultes a été décerné à la retraitée Bernadette Pepineau pour sa nouvelle Le Revenant d'Allauch. Étudiante âgée de 17 ans, Emma Derrien a reçu la mention Coup de Cœur Jeunes pour sa nouvelle Crépuscule ou le jour où j'ai rencontré une fille à la recherche du démon.

Un hommage à l'enfant du pays

« Voilà Allauch ! dit le docteur, nous sommes peut-être sauvés. Marchez en bon ordre et souriez. Ils nous attendent. Ne leur parlez pas. C'est inutile. Personne ne vous croirait. Laissez-moi leur raconter. Moi, je peux. » C'est à partir de cet incipit préparé par Daniel Picouly, prix Renaudot en 1999, que les participants se sont lancés dans l'écriture de leur nouvelle. Trois lignes qui posent la ville d'Allauch comme la destination finale d'un long périple.

Élève au lycée Monte-Cristo d'Allauch, Emma Derrien a su repeindre l'environnement qui l'entoure à travers un récit salué pour «sa qualité et sa poésie». Alors qu'elle n'a jamais foulé le sol de la commune, Bernadette Pepineau décrit quant à elle le retour au pays d'un groupe d'hommes partis chercher meilleure fortune.

Lancé en octobre par la ville d'Allauch et l'Association des amis du musée Marcel-Pagnol, ce concours s'inscrit dans une démarche d'hommage à l'enfant du pays. Un nouveau musée dédié à l'auteur doit ouvrir ses portes en 2024.

Les nouvelles primées sont à découvrir sur le site du concours.