langues

Colombe Schneck reçoit le prix Marcel Pagnol 2018

L'auteure a été récompensée pour Les guerres de mon père (Stock).

Pour sa 18e édition, le prix Marcel Pagnol a récompensé, lundi 25 juin, Colombe Schneck pour Les guerres de mon père, paru en janvier chez Stock.

La romancière interroge ici le parcours de son père afin de comprendre ce qu'il a vécu et comment ses expériences douloureuses ont forgé sa personnalité: l'exil des Juifs polonais vers la France, la Seconde Guerre mondiale et la guerre d'Algérie. Le roman avait été finaliste du Grand Prix RTL-Lire.

"Avec Les Guerres de mon père, Colombe Schneck "traque" les enfances, les parcours, les images, les vies de son père, de son grand-père et les mêle aux siens. En remontant, en étirant le temps du souvenir aussi loin que possible", fait valoir le communiqué du prix Marcel Pagnol.

Le Prix Marcel Pagnol, doté de 3000 euros par Marcel Pagnol Communication, a été créé en 2000 à Aubagne par Floryse Grimaud, en même temps que le festival Terres d'enfance.

Le jury présidé par Daniel Picouly, est composé de Guy Goffette, Dominique Guiou, Karin Hann, Xavier Houssin, Stéphanie Janicot, Nicolas Pagnol, Jean-Noël Pancrazi, Claude Pujade-Renaud et Floryse Grimaud. Il a accueilli dans ses rangs cette année, Mohammed Aïssaoui, connaisseur de l’œuvre de Marcel Pagnol.

En 2017, c'est Laura Alcoba qui a reçu ce prix pour La danse de l’araignée, paru chez Gallimard.
 
 

Marcel Pagnol, Paris, Lauréat Prix Marcel Pagnol, Prix, 2018, Colombe Schneck, Fouquets