• Accueil

Radio Canada

Vivre comme dans une pièce de Marcel Pagnol, en s'émerveillant de la douceur du monde et en jouissant de la vie en communauté, « c'est précisément ce que fait le mouvement slow food! » Nicolas Pagnol, le petit-fils de l'écrivain et cinéaste, croit que le monde dépeint dans l'œuvre du célèbre écrivain provençal est encore bien vivant.

Le petit-fils de Marcel Pagnol, Nicolas Pagnol, assure que son grand-père n’a pas voulu écrire la Provence, qui est seulement un théâtre, mais plutôt ce que vivent les êtres humains.

Nicolas Pagnol n’a pas connu son grand-père, décédé un an après sa naissance, mais il connaît ses pièces de théâtre, ses films, ses romans et ses correspondances sur le bout des doigts. Afin de s’assurer que l’artiste ne sombre pas dans l’oubli, il s’est fait le « passeur de mémoire » de la vie et l’oeuvre de Marcel Pagnol.

Pour la première fois révélées au grand jour, les lettres de Marcel Pagnol à ses proches, à Jean Giono, Georges Simenon, Albert Cohen...

On le sait, Pagnol a toujours été un grand tendre, doublé d'un grand pudique. Les correspondances exhumées par Nicolas, son petit-fils, nous dévoilent ainsi un pan de vie qu'il avait tenu à l'abri des regards. Dans ses Souvenirs d'enfance, il nous avait accueillis à Marseille, au sein de sa famille, et nous avait présenté Joseph, son instituteur de père, et le petit Paul, son frère : à présent, tous deux observent leur Marcel (devenu grand) triompher à Paris, au théâtre. Plus tard, marié à la belle Jacqueline, il écrit lui-même à son fi ls, toujours attentif, inquiet parfois. La mort lui a pris déjà tant d'êtres chers. Chez Marcel, l'intime est littéraire et le littéraire devient intime lorsqu'il s'adresse à Jean Ballard, avec lequel, à dix-huit ans, il fonda une revue, puis à Jean Giono, qu'il considère comme un génie. Autres correspondants, Georges Simenon et le fidèle Albert Cohen. Le premier est au sommet de sa gloire et le second travaille à son grand oeuvre – ni jalousie ni rivalité entre eux. Ils prophétisent la guerre atomique : Pagnol envisage son départ pour le Connecticut. En coulisses, Pierre Benoit intrigue pour qu'il soit reçu parmi les Immortels. Kessel évoque quelques soirées mémorables et Maurice Druon est ébloui par les romans tardifs... Lire ces correspondances, c'est partager la vie d'un homme et pénétrer le quotidien d'un créateur, comprendre l'histoire singulière d'une réussite à la française.

« Par le savant mélange de subtilité et de simplicité, de hauteur d'expression, de pureté de langue et d'amitié, d'humour, de tendresse et de familiarité qui est tout son style, Pagnol nous parle comme à l'oreille. » Philippe Caubère.

Nicolas PAGNOL et Thierry DEHAYES

Préface de Philippe CAUBÈRE

Cinéaste et écrivain illustre, l’académicien Marcel Pagnol (1895-1974) est un auteur incontournable du XXe siècle. Topaze, Marius, Fanny, La Femme du boulanger ou encore Manon des sources et La Fille du puisatier connaissent toujours un fort succès. Inspiré par son enfance dans les collines provençales, Marcel Pagnol a construit son œuvre sur les caractères et les sentiments de ses personnages.  Pour la première fois, son petit-fils Nicolas Pagnol ouvre les archives privées de la famille : photographies, documents inédits, manuscrits et correspondances. Il fait revivre de grands moments du cinéma français et raconte avec tendresse l’histoire exceptionnelle de son grand-père, dont la vie privée fut jalonnée de joies mais aussi de drames. Marcel Pagnol l’écrivain, le cinéaste, le producteur, qui fut président du Festival de Cannes, fut aussi un chercheur solitaire passionné par les sciences et les inventions d’objets insolites.
Dans Marcel Pagnol, l’album d’une vie, Nicolas Pagnol nous livre, avec plus de quatre cents photographies, le parcours d’une personnalité hors du commun.
  • Hors collection - Biographies et mémoires
  • Paru le 27/09/2017
  • Genre : Cinéma, TV et spectacles
  • 232 pages - 200 x 239 cm
  • Couleur - Relié sous jaquette
  • EAN : 9782081413269
  • ISBN : 9782081413269